Ces plantes qui nous veulent du bien

En savoir un peu plus sur l'aromathérapie 
L’aromathérapie n’est pas une médecine « douce », c’est une branche de la phytothérapie « médecine des plantes », qui possède des activités antivirales, circulatoires, antiseptiques, tonifiantes, relaxantes... 
Les huiles essentielles sont composées de molécules thérapeutiques actives et puissantes et doivent être utilisées avec discernement pour ne pas provoquer des allergies, des brûlures et devenir dangereuses pour l’organisme. 
 
 

Les utiliser au quotidien demande de bien les connaître et de les utiliser avec précautions d'emploi ! 

  • Leur utilisation est déconseillée chez la femme enceinte, allaitante et le bébé de moins de 30 mois.   
  • Ne pas laisser de flacon à la portée des enfants.
  • Ne pas utiliser si le terrain est allergique, en en cas d'hypertension, insufisances hépatique et rénale, de diabète.
  • En cas d'absorption ou projection accidentelle, consulter le centre anti-poison le plus proche.
 
Les composants moléculaires des huiles essentielles
Une huile essentielle est composée de nombreuses molécules actives, extraites par distillation à la vapeur, expression à froid pour les agrumes, ou enfleurage pour les fleurs. Ces molécules actives sont présentes dans les plantes aromatiques et sont répertoriées selon des familles chimiques, telles que les esters, les oxydes, les monoterpènes, les ethers... 
Après le procédé d'extraction, l'essence de la plante est analysé pour répondre à des critères de qualité et de propriétés thérapeutiques.
 
Quelques familles biochimiques
Les esters : action calmante, anxiolytique, antispasmodique. Des huiles essentielles : Lavande vraie, Camomille, Petit grain bigarade...
Les ethers : action antispasmodique, tonique mentale, stimulante générale. Des huiles essentielles : Basilic exotique, estragon...
Les monoterpènes : action sur les voies respiratoires, calmante, apaisante et harmonisante. Des huiles essentielles : Encens, Pruche...
 
Comment utilise-t-on les huiles essentielles ?
Les huiles essentielles s’utilisent en parfum thérapeutique, inhalation, friction, massages, ingestion. 
 
  • Parfum soin (*): une synergie formulée avec des huiles essentielles à respirer pour aider à mieux-être ici.
  • Inhalation : en olfaction directement au flacon, ou quelques gouttes d’huiles essentielles dans le creux de la main ou dans un bol d’eau chaude, en se couvrant la tête d’une serviette pour en apprécier les vertus olfactives.
  • Diffusion : quelques gouttes d’huiles essentielles dans un diffuseur adapté à cet usage, à raison de 15 minutes maximum dans une chambre. 
  • Friction et massages : quelques gouttes d’huiles essentielles diluées dans une huile végétale pour profiter des bienfaits des massages. Toutes les huiles essentielles ne s’appliquent pas sur la peau ! 
  • Ingestion : utiliser une à deux gouttes d’huiles essentielles diluées dans du miel, de l’huile végétale. Toutes les huiles essentielles ne s’ingèrent pas !